Bienvenue chez Quaelead éditeur de Moteurs de shopping spécialisés. Trafic qualifié, budget maîtrisé, transformation optimale, visibilité accrue : nos moteurs de recherche donnent plus de visibilité à vos produits !

Aujourd’hui, découvrez notre 6ème invité sur ce blog grâce à une interview de Serge Roukine, entrepreneur du web multi-facettes, à l’origine  des places de marché Codeur.com et Graphiste.com. Serge est également l’auteur de deux livres que vous devriez absolument avoir dans votre bibliothèque, sur le marketing web et sur la conversion.

Bonjour Serge, peux-tu nous raconter ton parcours et nous parler de ton métier ?

Bonjour Mathilde, je suis le fondateur et le gérant de deux sites : Codeur.com et Graphiste.com. Parallèlement, j’ai écris deux livres : Réussir son marketing web et Améliorez vos taux de conversion web. Mon métier consiste à faire croitre le chiffre d’affaire de mes sites et à promouvoir mes livres.

Tu as lancé deux places de marché, en quoi sont elles complémentaires ?

Au départ nous n’avions que Codeur.com et nous avons remarqué que les projets pour graphistes étaient les plus compétitifs. La naissance de Graphiste.com en début d’année a pour objectif de nous ouvrir un nouveau marché mais aussi de mieux satisfaire nos clients pour qui le concept d’appel d’offre n’est pas toujours super adapté aux projets graphiques.

La vie de l’entrepreneur est-elle un long fleuve tranquille ?

Non, bien entendu. Il y a les déception, les erreurs, les trous d’air. Le plus important c’est d’être bien entouré. C’est pourquoi je conseille toujours, du moins pour sa première entreprise, de partir à plusieurs. Il est plus facile de prendre des coups à deux et de rester motivés et mobilisés.

Quelle est l’erreur la plus commune selon toi, chez les startupers ?

C’est une très bonne question. L’erreur la plus commune serait à mon avis de se concentrer sur l’idée et la conception. Ces deux parties sont les plus simples en réalité. Ce qui est dur c’est l’acquisition d’une part, et le fait de durer dans le temps. Comment allez-vous acquérir une audience, des clients ? Pour quel prix, avec quelle stratégie ? Puis, comment les faire rester, les faire revenir, les faire inviter leurs amis ?

De plus, je constate souvent un problème de niche : les créateurs pensent, parfois à raison, qu’il est plus simple de s’imposer sur une niche. J’utilise en général le marché des faire-part et je prend pour exemple une boite qui voudrait se lancer dans les faire-part de baptême pour garçon. On est dans la sous-segmentation de segment, c’est Inception au pays du marketing. Mais si il est théoriquement plus facile de battre la concurrence sur ce sous-segment, quelle est ensuite la stratégie de croissance ? Le marché visé est trop étroit la plupart du temps.

Quel serait le meilleur conseil qu’on puisse donner à un porteur de projet ?

Le meilleur conseil que l’on pourrait donner est selon moi de viser large et de prendre en considération les nouvelles tendances et les nouvelles techniques. Partir aujourd’hui sans penser au mobile ou au social me parait suicidaire.

Enfin pour finir, quelle est ta devise dans ton métier ?

La devise (qui n’est pas de moi) serait : « là où il n’y a pas de concurrent, il n’y a pas de marché ».

Share This Post:

Comments ( 1 )

  • Pit says:

    C’est exactement le genre d’interview que je recherche. Je n’en ai pas trouvé de plus récentes sur le blog. C’est bien dommage! ou alors ai-je mal cherché?
    merci en tout cas.
    J’aime beaucoup la devise finale, qui est totalement vraie!

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Restons en contact